Des actions

C'est la raison d'ĂŞtre d'un membre Jeune Chambre !

La Jeune Chambre Economique Française est l’initiatrice de nombreux projets soutenus par des organisations internationales.

Parmi elles, la JournĂ©e Universelle des Droits de l’Enfant. La JUDE est, en 1989, une action locale de la JCE de Romilly/Seine. Reprise par d’autres JCEL les annĂ©es suivantes, puis par des JCE Ă©trangères en 1993-94, elle est reconnue par JCI en 1995. La JCEF sensibilise des dĂ©putĂ©s et obtient en avril 1996 - loi 96-296 - la reconnaissance du 20 novembre comme JournĂ©e Nationale des Droits de l’Enfant.


En 1998, Ă  l’issue de la ConfĂ©rence de Zone Europe qui se tient Ă  Monaco, Son Altesse SĂ©rĂ©nissime Le Prince Albert de MONACO accepte d’être porteur, devant l’AssemblĂ©e GĂ©nĂ©rale des Nations-Unies, d’une rĂ©solution visant Ă  la crĂ©ation d’une JournĂ©e Universelle des Droits de l’Enfant. Plus de 23 pays s’engagent Ă  soutenir la dĂ©marche. En 2002, l’ONU inscrit le 20 novembre au calendrier des manifestations internationales comme la JournĂ©e Mondiale de l’Enfance.

 

Les actions locales de la Jeune Chambre Economique ont trait Ă  :

  • L’emploi : promotion de mĂ©tiers dĂ©laissĂ©s, accompagnement et insertion de chĂ´meurs, promotion de la crĂ©ation d’entreprise…
  • Le dĂ©veloppement Ă©conomique : voyages d’industriels Ă  l’étranger, sensibilisation Ă  l’euro, salons de l’épargne, sensibilisation Ă  la formation continue…
  • La coopĂ©ration internationale : opĂ©rations humanitaires avec l’Afrique ou l’Asie, projets de dĂ©veloppement durable…
  • Le civisme : promotion du don d’organe, prĂ©vention routière, intĂ©gration des personnes handicapĂ©es, Ă©ducation civique des jeunes…
  • L’amĂ©nagement du territoire : propositions de schĂ©mas directeurs, Ă©tudes de faisabilitĂ©, rĂ©habilitation de quartiers…
  • L’environnement : rĂ©cupĂ©ration du verre, tri sĂ©lectif, parcours environnementaux…
  • La culture : festivals audiovisuels, musicaux, salons…

Des formations

La Jeune Chambre Economique est le mouvement de référence pour les jeunes actifs souhaitant prendre des responsabilités au travers de ses structures et de projets innovants. Afin de mener des actions de qualité, la Jeune Chambre Economique forme régulièrement ses membres.

La formation seule, n’a donc pas de sens dans notre mouvement, si elle n’est pas accompagnée de la volonté de mener des actions au service de l’intérêt général.

La formation Jeune Chambre Economique, c’est :

  • Un cursus de formation des membres, identique Ă  celui de la Jeune Chambre Internationale, afin qu’ils deviennent eux-mĂŞmes des formateurs au service du mouvement
  • Une bibliothèque de 60 formations, enrichie tous les ans de nouveaux modules dĂ©posĂ©s par les formateurs    
  • La  La possibilitĂ© de former et de se former dans sa fĂ©dĂ©ration, en France mais aussi au niveau international.

La Jeune Chambre Economique Française, organisme de formation, est enregistrée auprès du Préfet de région d’Ile de France.